Un médecin qui vous veux du bien ? (ou pas)

Fin 2014, j’ai fais un petit séjour dans un centre antidouleurs dans le cadre du Fibus, enfin à l’époque il n’y avait pas encore totalement de Fibus, mon Lupus jouant à cache cache, j’étais juste diagnostiqué Fibromyalgique.

Je ne suis pas fan des hôpitaux et des groupes de discussions j’avais déjà essayé virtuellement mais j’avais été touchée et déçue.

J’ai du mal à gérer mes soucis de santé alors écouté ceux des autres, j’avais peur que ça soit comme sur les groupes facebook forum ou rencontre.

Dés fois, il faut de l’aide…

Mais j’ai pris cette convocation comme une chance d’en apprendre plus et puis je me suis dit “les médecins, c’est leurs métiers du coups”  je pourrais peut être trouver la solution de la mort qui tue pour vivre enfin quasi tranquille.

La veille en préparant mes affaires j’étais entre excitation, stresse et pleine d’espoir.

Pourtant j’ai mis du temps avant d’arriver à en parler, car en effet même s’il y a eu pas mal de positif, il y a eu du négatif, du coup je ne savais pas comment écrire ces lignes.

Sans être trop sévère, trop impulsive.

Du coup le jour J, je suis arrivée au administration fraîche comme une Chaussette, avec ma valise faite (iPad, Kindle, 3 Ds…).

Arrivée dans le bâtiment, je me trompe et je me perd d’étage, mais c’est bon tout les chemins m’aiment au bon service.

Des fois, il faudrait faire une application pour ne pas se perdre dans les couloirs des hôpitaux, parce que bon.
Donc voilà maintenant que je sais où je dois aller et après mon passage (pas éclair)  aux admissions que je découvre ma chambre, puis le groupe auquel je vais appartenir pendant ces 5 jours.

 

En gros mon programme des 5 journée à venir :

  • Médiation et sophrologie

Pour moi c’était la première fois que je faisais de la médiation et de la sophrologie et qu’est ce que ça fait du bien.

 

 

  • Gym Douce

Oui.. Oui ce n’était pas non plus une opération commando.
Même vive les étirements.

  • Groupe de paroles

 

  • Psychologue

Donc pour l’instant vous allez me dire, c’est un peu le rêve ?
Plein de bienveillance via les intervenants, une super bonne ambiance, des locaux sympathiques…

Mais voilà je viens de aux points négatifs :

  • Entretien avec le médecin responsable du service (bilan)

Quand on tombe sur un médecin que l’on ne connait pas, on ne sait jamais comment ça va se passer.

Et là c’est la surprise, je tombe sur un médecin avec qui le courant n’a pas passé, il est certes très communiquant et la municipalité l’aime beaucoup.

Mais ce médecin s’aime beaucoup et à énormément d’estime de lui même qu’il n’écoute pas ses patients et pour un centre antidouleurs ce n’est pas top.

 

Le courant entre moi et lui n’a absolument pas passé…

Il m’a complètement rabaissé avec ses « Nan. Mais moi je suis médecin, j’ai étudié et vous »… Bien oui mais je connais un peu mon corps au minimum pour vous dire ce qui ne va pas.

Il est bon a donné ses petites pilules qui lui convient peu importe les effets secondaires et le mal être des ses patients…

 

Du coup pas mal de compagnons de douleurs sont sorties de nos sessions quotidiennes en larme, en plus il ne fallait pas déconner c’était 8mn par personne tous les matins pas plus.

 

 

Laisser un commentaire